La chirurgie de l'obésité

FAQ

Dans cette rubrique, vous trouverez une réponse aux questions que vous nous posez le plus souvent.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez :

  • Nous téléphoner au 01 40 88 04 33 du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h
  • Cliquer ici, nous vous répondrons rapidement
  • Cliquer ici, pour vous inscrire gratuitement à notre prochaine réunion
Combien coûte l’intervention ?

Patients bénéficiant du régime de sécurité sociale :

 

Si vous correspondez aux critères, une demande d’entente préalable sera envoyée à votre centre de sécurité sociale. Vous serez éventuellement convoqué par le médecin conseil. En l’absence de convocation et de l’envoi d’une lettre de refus de la sécurité sociale, le dossier est considéré comme accepté au bout de 15 jours.

 

Si votre dossier est accepté, le côut de l’intervention est pris en charge, vous n’aurez à payer que les dépassements d’honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste.

 

Ces dépassements seront éventuellement remboursés par votre mutuelle, en fonction de votre contrat.

 

Toutes les explications vous seront fournies lors de la consultation avec le chirurgien, ainsi qu’un devis à remettre à votre mutuelle.

 

 

Patients ne bénéficiant pas du régime de sécurité sociale :

 

Si vous correspondez aux critères, Contactez nous pour recevoir un devis.

 

 

Pouvez vous m’indiquer le nom d’un chirurgien qui pratique ces interventions dans ma région ?

Pour votre recherche, je vous conseille de vous adresser à votre médecin traitant, aux personnes de votre entourage qui ont été opérées. L’internet peut vous être utile, par exemple chirurgie-obesite, ou encore les forums spécialisés.

 

Le chirurgien recherché doit être membre de la SO.FF.CO (Société française et Francophone de la Chirurgie de l’Obésité).

 

Il est préférable que le chirurgien pratique régulièrement les 4 interventions, afin qu’il puisse vous proposer l’intervention qui vous correspond le mieux.

L’anneau peut-il être rejeté par l’organisme ?

L’anneau est en silicone, il est testé scientifiquement et il n’y a aucun risque de rejet.

 

Par contre, il y a des risques spécifiques : infection, retournement ou désinsertion du boîtier, migration dans l’estomac, qui sont décrits dans la page complications.

Est-ce que je vais avoir une grande cicatrice ?
Toutes les interventions sont réalisées par coelioscopie. Il n’y a pas de grande cicatrice, mais 4 à 5 petites cicatrices (de 0,5 cm à 1,5 cm) sur l’abdomen, pour pouvoir passer la caméra et les petits outils nécessaires.
Il parait que le bypass et la sleeve améliorent le diabète de type 2 ?

Le diabète de type 2 est toujours amélioré par la baisse du poids. En cas de gastroplastie, ou de simple régime, l’amélioration du diabète suit la baisse de poids.

 

Chez les patients ayant bénéficié d’un bypass ou d’une sleeve, l’amélioration du diabète est beaucoup plus rapide. Les modifications anatomiques réalisées par ces interventions ont permis d’améliorer le diabète…

 

De nombreuses études sont en cours pour essayer de trouver l’origine de ce mécanisme (incrétines, diminution de l’insulino résistance ?).

 

Une anesthésie générale est elle indispensable ?
Oui. Toutes les interventions sont réalisées par coelioscopie (Par 4 ou 5 orifices d’environ 1 cm sur l’abdomen), et nécessitent une anesthésie générale.
Existe-t-il un âge limite pour la chirurgie de l’obésité ?

Oui. La chirurgie de l’obésité n’est pas pratiquée (sauf cas très particuliers) chez les mineurs et après 65 ans.

La chirurgie de l’obésité présente-t-elle des risques importants ?

Toutes les interventions chirurgicales avec anesthésie générale présentent des risques. Ici, le risque est majoré, car les personnes en surpoids sont plus fragiles, plus difficiles à anesthésier et plus difficiles à opérer. Cela souligne l’importance de choisir une équipe entrainée, réalisant très régulièrement ces interventions, pour minimiser le risque opératoire.

Combien de temps faut-t-il pour récupérer après l’intervention ?
La durée de récupération dépend du type de l’intervention, de l’âge, de l’importance du surpoids et de la pénibilité de l’activité professionnelle. A titre d’exemple, pour une personne de 25 à 45 ans, ayant un IMC entre 40 et 45 et une activité professionnelle sédentaire, la durée de l’arrêt de travail est d’environ une semaine après une gastroplastie et 15 jours après une sleeve ou un bypass.
Dernière mise à jour le 29 septembre 2015