La chirurgie de l'obésité

Suivi par notre équipe

Notre équipe accorde la plus haute importance au suivi médical après l’intervention.

 

Nous considérons que notre rôle ne s’arrête pas à vous préparer à l’intervention puis à vous opérer dans les meilleures conditions possibles, mais aussi de vous accompagner pendant les années qui suivent votre intervention.

 

Pourquoi un suivi médical

  • Vous avez un sérieux problème de poids : toutes les tentatives de perte de poids ont été des échecs (pire : elles ont augmenté votre poids avec l’effet yoyo), et vous envisagez de vous faire opérer, avec tous les risques que cela comporte, pour résoudre ce problème.
  • La décision de vous faire opérer ne doit pas être pour vous une tentative de plus, mais l’intervention de la dernière chance, qui doit marcher et qui doit mobiliser toute votre volonté. Y arriverez vous tout seul ?
  • Les premiers mois, tout est facile : le poids descend facilement, vous n’avez jamais perdu autant de kilos si facilement, tout va bien.

 

Mais, dans les mois qui suivent, ça va devenir plus compliqué de perdre du poids : des paliers dans la courbe de poids vont apparaître, vous aller reprendre un ou deux kilos : que faire ?

 

Et les années qui suivent, vous allez avoir des problèmes privés et professionnels, vous allez tomber enceinte, vous allez être tenté d’arrêter l’activité physique et de reprendre vos mauvaises habitudes alimentaires, et l’intervention, quelle qu’elle soit, va devenir de moins en moins efficace.

 

C’est le rôle de notre équipe de vous préparer à toutes ces éventualités, de vous apporter un regard extérieur, de vous aider à franchir des caps.

Comment se passe un suivi médical

Le suivi doit être considéré comme un coaching.

 

Exemple : pouvez-vous faire 1/2 heure d’exercices physique bien en rythme, sans vous arréter ? Aidé par un professionnel qui vous encourage, vos stimule, vous motive… n’est ce pas plus facile ?

 

Le nutritionniste

Avant de décider de vous faire opérer, vous avez consulté des nutritionnistes pendant de nombreuses années.

 

Souvent leur programme a été efficace pendant plusieurs mois, puis vous avez laissé plus ou moins tomber, et les kilos sont revenus.

 

Si bien que vous avez l’impression que le nutritionniste ne peut plus vous apporter grand chose.

 

En fait, le rôle du nutritionniste dans le suivi après l’intervention est très important : il vous permet de prendre du recul sur votre comportement alimentaire et ses changements.

 

Come vous le savez, les mauvaises habitudes on tendance à revenir… C’est également vrai pour l’alimentation. Elles vont revenir tout doucement, sans que vous vous en rendiez compte, sauf en montant sur la balance : la courbe de poids stagne ou pire il y a une petite reprise de poids.

 

Que s’est il passé ? vous avez développé vos muscles ou votre graisse ? vous ne pourrez pas le savoir tout seul. C’est le nutritionniste, en vous interrogeant et en faisant différents examens qui vous apportera la solution.

 

Il saura vous encourager et vous aider dans la poursuite de votre perte de poids.

Le chirurgien

Le chirurgien qui vous a opéré connait très bien votre dossier, et saura diagnostiquer les problèmes qui peuvent survenir après votre intervention chirurgicale.

 

Il saura vous conseiller, et vous prescrira éventuellement différents examens complémentaires nécessaires pour le diagnostic.

 

Il saura vous donner les conseils utiles pour un résultat optimal.

Le psychiatre

Quand vous perdez beaucoup de poids, vous perdez aussi beaucoup de volume, et cela peur poser un véritable problème comportemental : vous ne vous retrouvez plus, vous n’arrivez pas à vous habituer à votre nouveau corps, aussi bien en vous regardant dans un glace qu’en vous palpant.

 

Ce problème peut nécessiter une ou plusieurs consultations avec un psychiatre, qui va vous aider à franchir ce cap.

 

Si vous êtes suivi par un autre médecin psychiatre ou un psychologue, ce suivi ne doit pas être interrompu.

Les autres médecins

  • Le Gastro entérologue : Toutes les interventions portent sur l’estomac, un ulcère est possible après l’intervention est doit être traité. Si nécessaire, le gastro entérologue pratiquera une fibroscopie, comme avant l’intervention, pour confirmer un diagnostic et guider un traitement.
  • L’endocrinologue diabètologue : si vous êtes diabétique, votre diabète va rapidement diminuer après l’intervention, et votre traitement doit être adapté par le médecin qui vous suivait avant l’intervention.
  • Le pneumologue : si vous avez une apnnée du sommeil appareillée avant l’intervention, quand vous aurez perdu environ 30 kgs, l’apnée du sommeil sera améliorée et vous n’aurez généralement plus besoin de l’appareil : c’est le moment d’aller voir votre pneumologue.
Dernière mise à jour le 18 décembre 2015