La chirurgie de l'obésité

Nutrition

Principes généraux

Cette page vous rapporte mon expérience professionnelle.

 

Je réalise des gastroplasties depuis 1999 et des bypass gastriques depuis 2004, ce qui me permet d’observer les résultats sur une longue période et d’étudier le comportement des personnes chez qui ce type d’intervention est efficace.

 

Quand vous avez un anneau gastrique ou un bypass, il ne faut plus faire des « régimes ».

Les régimes ont été des échecs.

Pire, ils ont aggravé votre obésité, à cause de l’effet yoyo.

 

Le plus dangereux a été le régime proteiné : vous avez perdu beaucoup de poids grâce à ce régime.

Dès son arrêt, vous avez repris tout le poids perdu avec, en général, une dizaine de kilos en plus.

Résultat : un gain de poids important, sans compter le prix que ce régime vous a coûté.

 

Ce qu’il faut faire, c’est sélectionner vos aliments, en évitant les plus caloriques, et surtout manger moins vite.

 

Le nutritionniste vous aidera dans ce sens.

 

Attention à la quantité

Si votre poids ne subit pas de grandes variations, cela signifie que votre alimentation répond aux demandes energétiques de votre corps.

Mais votre graisse demande d’importants apports énergétiques.

 

Si vous voulez maigrir durablement, il faut diminuer vos apports alimentaires, quelle que soit la technique chirurgicale.

 

Diminuez les rations (pour vous aider, diminuez la taille de votre assiette et de votre verre : utilisez une assiette à dessert et un verre à digestif).

Privilégiez la qualité

Evitez au maximum les hamburgers, qui ont tout les défauts : ils sont trop caloriques, ils donnent peu de satiété. Deux heures après avoir mangé, vous avez à nouveau faim.

 

Evitez également les soupes industrielles, les plats préparés : ils sont trop riches en sels et en produits chimiques divers (émulsifiants, etc…), qui donnent de l’onctuosité, mais qui n’entrainent aucune satiété.

 

Privilégiez une alimentation de qualité, en quantité moins importante.

Changez complètement vos habitudes alimentaires

L’idéal est de faire 3 repas, et éventuellement 2 collations.

 

Le petit déjeuner est très important.

Pendant la première consultation pour une chirurgie de l’obésité, je fais toujours un interrogatoire sur le rythme alimentaire.

Plus de la moitié des personnes ne prennent pas de petit déjeuner, et grignotent à partir de 10 heures (croissants, jus d’orange, barres chocolatées…), ingurgitant sans s’en rendre compte un nombre impressionnant de calories.

 

Arrêtez complètement les grignotages.

Si vous continuez à grignoter avec un anneau, vous maigrirez très peu.

Si vous grignotez avec un bypass, vous maigrirez au début, les 3 à 6 premiers mois, puis vous maigrirez très peu.

Dans les 2 cas, vous aurez pris un risque opératoire pour un résultat médiocre, vous serez en situation d’échec.

Journée alimentaire

Le premier mois

Fractionnez les prises alimentaires en 3 repas plus 2 collations, ne buvez pas d’eau pendant les repas, mixez ou moulinez le jambon, la viande ou le poisson de façon à obtenir une consistance semi-liquide ou « tendre ».

Par exemple :

  • Matin : café ou thé, un laitage (yaourt nature) et une biscotte.
  • 10 h : une demi-compote avec le moins de sucre possible.
  • Déjeuner : 40g de jambon mixé, 3 cuillères à soupe de légumes verts mixés, un petit verre de jus de fruit.
  • 16h : un fromage blanc, une biscotte
  • Dîner : une purée de pommes de terre, 20g de fromage, 60g de fruit écrasé.

 

Journée alimentaire type après le premier mois

Petit déjeuner

Du thé plutôt que du café, plus une protéine végétale et une protéine animale.

Protéines végétales : Soit du pain ou, s’il passe mal, ce qui n’est pas rare après une gastroplastie, des biscottes.

Soit des céréales (riz soufflé, blé soufflé…)

 

Protéines animales : Soit un yaourt nature plutôt que du lait.

Soit un œuf coque ou dur (attention si vous avez un taux de cholestérol élevé).

1ère collation à 10 heures, non obligatoire

Un fruit frais de saison, cru, entier, mûr et épluché. Si ce fruit ne passe pas, buvez le fraîchement pressé.

Déjeuner

  • Crudités si possible
    Prenez plutôt une crudité simple qu’une crudité composée, avec en assaisonnement du sel de mer, un jus de citron frais ou du vinaigre de cidre, de l’huile vierge de première pression à froid en variant vos huiles, des aromates fraîches, des herbes fraîches, des oignons, de l’ail, des échalotes…
  • Protéines animales (peu cuites et à basse température)
    Poissons : privilégiez les poissons gras principalement pour des problèmes cardiaques, la consommation régulière de poissons gras réduisant les risques de maladies cardio-vasculaires. L’idéal de la cuisson du poisson est à la vapeur 5 à 10 minutes, mais également court-bouillon, poché, poëllé, grillé, en papillotes.
  • Viandes : (après une gastroplastie, il n’est pas rare qu’elles ne passent pas bien) Privilégiez les coupes maigres de viande.
    Volailles sans la peau, lapin fermier, grillés, rôtis ou poëllés.
    Oeuf coque ou dur.
    Jambon à la coupe cuit, dégraissé et découenné.
  • Légumes (si vous avez encore faim !)
    Légumes verts frais cuits à la vapeur douce ou à l’étouffée.
  • Compote ou fruit cuit 
    Compote maison sans sucre ajouté cuite à minima Ou sorbet peu sucré.

 

Avec crudité + protéine animale de type poisson, le repas de midi est tout à fait équilibré.

Deuxième collation à 16 heures, non obligatoire

Soit un yaourt nature.

Soit un jus de fruit frais.

Dîner

Il doit être pris le plus tôt possible, idéalement 3 heures avant le coucher.

Il doit être pauvre, maigre, utilisant des protéines végétales plutôt que des protéines animales, les protéines végétales étant plus faciles et plus rapides à digérer.

 

  • Crudités ou un légume vert cuit
    évéventuellement sous forme de bouillon de légumes (pomme de terre, carottes, navets et autres légumes mixés …).
  • Protéines végétales
    L’idéal est l’association d’un légume sec et d’une céréale complète ou semi-complète.
    Légumes secs : lentilles, fèves, graines de soja, flageolets, haricots blancs, haricots rouges, pois secs
    Céréales : riz, pâtes, semoule, blé ou pain.
  • Compote ou fruit
    Si vous avez toujours faim, une compote sans sucre ajouté ou allégée en sucre ou un fruit cuit.
Dernière mise à jour le 18 décembre 2015